Documents: Special Interest: Water Gardening:

Un premier jardin d’eau
by Larry Hodgson
by Larry Hodgson

email: horticom@horticom.ca

Larry Hodgson has given hundreds of lectures on gardening throughout Canada and the United States.

All the lectures are given with Larry's typical touch of humor and are fully illustrated with beautiful color slides.

They are either in English or French, according to your needs.

Larry is also Regional Director of the Garden Writers Association and has written many books.


July 24, 2005

À force de discuter avec des jardiniers amateurs d'un peu partout au Québec, on se rend compte qu’ils rêvent tous de posséder un jour deux choses: une serre/solarium… et un jardin d’eau. Alors que la première demeure inaccessible pour la plupart d’entre eux, à cause des coûts d’installation majeurs, le jardin d’eau est devenu, depuis quelques années du moins, un rêve réalisable et, si on fait les travaux soi-même, parfaitement abordable.

Ce revirement radical – d’objet de luxe à projet réalisable pour le commun des mortels – découle de l’arrivée sur le marché de nouveaux produits. En effet, le bassin de béton, coûteux et difficile à installer et tout aussi difficile à maintenir, est devenu presque chose du passé. Aujourd’hui, on ne jure plus que par deux matériaux plus légers, beaucoup moins dispendieux et pourtant beaucoup plus durables: les bassins préfabriqués (pour la plupart, en fibre de verre) et les bassins en toile de PVC, le même matériel, en plus épais et de couleur moins criarde, qui sert à fabriquer les piscines hors-sol. Et à deux, on peut installer un bassin en une seule fin de semaine! Pourquoi alors attendre plus longtemps pour profiter des bienfaits d’un petit jardin d’eau dans sa cour?

Une installation qui rapporte!

L’un des avantages du jardin d’eau, c’est qu’il peut se réaliser étape par étape. On peut faire un bassin une première année, une cascade la deuxième, un bassin secondaire la troisième, etc. De plus, alors que faire installer une piscine dans sa cour, pourtant à coups de milliers de dollars, ne rajoute rien à la valeur de la maison au moment de la vente et peut même la faire baisser, un petit jardin d’eau, qui aura coûté seulement quelques centaines de dollars, peut souvent faire augmenter la valeur de la maison de plusieurs milliers de dollars!

Deux matériaux de choix

Il faut d’abord se décider entre un bassin préformé et un bassin en toile imperméable. Le coût des deux produits est sensiblement identique, tout comme le niveau de facilité d’installation. Le bassin préformé est cependant nécessairement de taille limitée. Dans le cas du bassin de toile, on pourra l’étendre à l’infini: certaines personnes ont même créé des lacs artificiels! La seule limite demeure donc votre imagination.

Pour les besoins de cette chronique…

Par manque d'espace, nous ne parlerons ici que du bassin préformé en fibre de verre.

Commencez par choisir au magasin un bassin préfabriqué selon une forme qui vous plaît. Les centre-jardins et les spécialistes en irrigation en offrent plusieurs modèles. Un seul conseil: si vous voulez y placer des poissons, achetez le modèle le plus profond possible. Un bassin peu profond, exposé au plein soleil, se réchauffe trop par temps de canicule et les poissons peuvent en souffrir. Par contre, quand le bassin a au moins une partie plus profonde – 60 cm minimum –, les poissons peuvent s’y retirer lorsque la température augmente.

Quant à la forme du bassin, à vous de décider laquelle convient le mieux à votre cour. Si votre aménagement est plutôt rectiligne, avec beaucoup de structures et des plate-bandes très droites, très ordonnées, sans doute qu’une forme géométrique – rectangulaire, ronde, ovale – conviendra mieux. Les bassins aux formes irrégulières cadrent bien, par contre, avec des cours à l’aménagement plus naturel.

L’emplacement du bassin dépendra de l’utilisation que vous prévoyez en faire. Si vous voulez y cultiver des plantes exigeant beaucoup de soleil, comme les nymphéas (lis d’eau), un emplacement au plein soleil est obligatoire. S’il doit surtout servir pour ajouter de l’ambiance à la cour, il pourrait très bien être situé complètement à l’ombre. Par contre, si vous voulez passer vos heures de loisirs près du bassin à écouter le doux murmure de l'eau en mouvement, il faudrait qu’il soit situé dans un endroit au moins partiellement exposé au soleil.

Une installation facile

Installer un bassin d’eau préfabriqué est un projet facilement réalisable en une fin de semaine. Une fois le bassin acheté, notez bien toutes ses dimensions et creusez un trou qui en est l’image parfaite, mais 5 cm plus profond et plus large. Épandez une couche de sable de 5 cm sur tout le fond du bassin, puis mettez-le en place. Il est très important de s’assurer qu’il soit parfaitement à niveau. Ensuite, faites couler de l’eau dans le bassin et, au fur et à mesure qu’il se remplit, insérez du sable dans l’espace situé entre la paroi du sol et le bassin. L’installation terminée, vous pourrez cacher les rebords, si vous le désirez, avec des pierres plates ou des dalles. Et voilà! C'est déjà presque terminé!

Attendez cependant quelques jours avant d’ajouter des poissons ou des plantes à votre chef-d’oeuvre, le temps que le chlore s’en évapore et qu’un certain équilibre naturel s'installe.

Et le mouvement d’eau?

Il est facile d’installer une pompe de nos jours, car elles sont presque toutes submersibles! Vous n’avez qu’à la mettre au fond du bassin et à la brancher dans une prise avec mise à la terre.

Une pompe, à sa plus simple expression, ne sert qu’à faire bouger l’eau pour prévenir la stagnation et ainsi éliminer les odeurs désagréables. On peut aussi ajouter à la pompe un filtre pour garder l’eau plus propre. Pour plus d’effet, cependant, pourquoi ne pas y installer un jet d’eau? Le choix de fontaines est énorme: jets en cône, en cloche, en panache, statues laissant échapper de l’eau, et beaucoup plus encore. Il vaut la peine de visiter un spécialiste pour en avoir une meilleure idée.

Et une cascade dans tout cela? Rien de plus facile, car la même pompe qui fait circuler l’eau peut aussi, une fois qu’on y a branché un tuyau, servir à faire mouvoir l’eau de la chute. De plus on peut se procurer des sections supplémentaires en fibre de verre pour rajouter à votre bassin… mais ça, c’est déjà un autre projet en soi. Pour cet été, profitons d’un premier petit bassin: que la cascade, le deuxième bassin, le petit pont, la fontaine son et lumières, le lac artificiel à la Disneyworld, etc., soient des projets pour les années à venir!

  • New Eden
  • Kids Garden
  • Plant a Row Grow a Row