Documents: Latest From: Larry Hodgson:

Le chrysanthème

Fleur d’automne par excellence
by Larry Hodgson
by Larry Hodgson

email: horticom@horticom.ca

Larry Hodgson has given hundreds of lectures on gardening throughout Canada and the United States.

All the lectures are given with Larry's typical touch of humor and are fully illustrated with beautiful color slides.

They are either in English or French, according to your needs.

Larry is also Regional Director of the Garden Writers Association and has written many books.


September 20, 2009

Les fleuristes le vendent sous le nom de «pompon» comme fleur coupée et sous le nom de marguerite comme potée fleurie, mais saviez-vous qu’il existe aussi des chrysanthèmes rustiques… qui sont parmi les plus jolies fleurs du jardin d’automne?

En effet, cette plante, originaire de l’Eurasie, est la fleur automnale par excellence. Elle ne produit d’ailleurs des fleurs que sous l’influence des journées de plus en plus courtes de l’automne. Ainsi, alors que d’autres fleurs se fanent et brunissent sous la combinaison nuits fraîches et journées moins ensoleillées, les chrysanthèmes deviennent les maîtres de la plate-bande, se couvrant tellement de fleurs que souvent on ne distingue même pas leur feuillage.

Le bon choix

Il ne faut pas, pour égayer le jardin automnal, se fier sur le chrysanthème en pot que vous avez reçu en cadeau à la Fête des Mères et que vous avez réussi à «réchapper». Cette sorte de chrysanthème, originaire de contrées au climat moins nordique, a tendance à fleurir trop tard (mois de novembre et de décembre) pour vraiment être décoratif dans nos jardins. De plus, elle est tendre et gèlera au cours de l’hiver. Il faut plutôt rechercher les chrysanthèmes «de jardin», offerts dans la section «fleurs vivaces» des centres-jardin.

Le plus joli des chrysanthèmes rustiques est sans doute le chrysanthème de Corée (Chrysanthemum x morifolium), aussi appelé chrysanthème coussin. À croissance basse, il forme un véritable coussin de fleurs simples, doubles ou semi-doubles dans les tons de blanc, jaune, orange, bronze, rouge ou violet. C’est le choix idéal à l'avant-plan de la plate-bande. Le chrysanthème de Corée est magnifique, certes, mais sa rusticité est limitée. Même en zone 4, mieux vaut le protéger d’un bon paillis organique juste avant l’arrivée des neiges. Les jeunes plants passent mieux l’hiver que les talles denses: ainsi vaut-il la peine de diviser ou bouturer cette plante à tous les deux printemps.

La marguerite d’automne (Chrysanthemum zawadaskii, anciennement Chrysanthemum rubellum) est à croissance plus haute – généralement de 60 à 90 cm – mais moins dense: elle paraît alors mieux au milieu du jardin plutôt qu’en bordure. Elle passe très bien l’hiver en zone 3 sans protection et est, de ce fait, le meilleur choix pour les climats froids. Ses fleurs, généralement simples, sont roses, blanches, jaunes ou rouges avec un coeur jaune. Parmi les meilleurs cultivars citons ‘Clara Curtis’ à fleurs roses, ‘Duchess of Edinburgh’ à fleurs rouges et ‘Marie Stocker’ à fleurs jaunes.

Êtes-vous patient ou impatient?

Il y a deux façons de cultiver les chrysanthèmes d’automne. Les jardiniers patients plantent les leurs au printemps dans un sol riche, humide et bien drainé et un emplacement ensoleillé. Environ une fois par mois, jusqu’à la mi-juillet, ils pincent l’extrémité de ces tiges pour provoquer une multiplication de tiges… et donc une production maximale de fleurs. À partir de la mi-juillet, ils laissent croître les tiges florales, les soutenant avec un tuteur au besoin… et c’est alors que survient la floraison.

Si vous préférez des résultats plus rapides, il y a toujours la technique «instantanée»: vous n’avez qu’à acheter des potées de chrysanthèmes tout en fleurs (offertes actuellement dans les meilleurs centres-jardin) et les insérer dans le jardin. En protégeant bien vos nouvelles acquisitions, elles passeront l’hiver adéquatement… et au printemps vous pourrez alors faire comme les jardiniers patients et préparer vos chrysanthèmes à une belle floraison pour l’automne suivant.

Encore plus de fleurs

Pour multiplier les chrysanthèmes, rien de plus facile. Il s’agit de les diviser au départ de la végétation au mois de mai: même la moindre petite section donnera une plante qui fleurira à l’automne. On peut aussi prélever des boutures au début de l’été et les faire enraciner sous plastique pour les replanter au jardin à l’automne. Les chrysanthèmes d’automne sont, par contre, difficiles à cultiver à partir de semences.

Les chrysanthèmes: pour un automne aussi fleuri que l’été!

  • New Eden
  • Kids Garden
  • Plant a Row Grow a Row